Les hommes cherchent leur place dans la lutte contre la violence à l'égard des femmes

Dans le débat sur les agressions contre les femmes des dernières semaines, la question du rôle des hommes a été posée. Si des initiatives comme les rubans blancs ou des blogues existent déjà au pays, le Québec accuse un certain retard.

Un texte de Fannie Bussières-McNicoll - Radio-Canada

141202_xv47x_ruban-blanc-hommes_sn635.jpg

Au Canada anglais, un nombre important d'hommes se sont mobilisés pour promouvoir le ruban blanc, une campagne créée en 1991, présente dans plus de 55 pays. En portant ce ruban, les hommes choisissent ainsi de « s'engager à ne jamais commettre, tolérer ou garder le silence sur la violence contre les femmes et les filles », peut-on lire sur le site de la campagne.

Au Québec, le symbole du ruban blanc a pris un sens différent. La campagne organisée par le Secrétariat à la condition féminine promeut la solidarité de tous dans la lutte contre la violence envers les femmes.

Outre ce symbole, les initiatives à l'échelle québécoise engagées par les hommes sont inexistantes, estime Marilyse Hamelin, porte-parole de l'Association féminine d'éducation et d'action sociale.

LIRE LA SUITE DE L'ARTICLE ET ÉCOUTER LES ENTREVUES

Articles récents
Mots-clé