Imagine ta vie sans violence. 

 

Les formes de violence

Il existe cinq formes de violence conjugale. Qu’elles soient plus ou moins visibles et subtiles, elles ont toutes pour but d’intimider ou d’imposer quelque chose à la conjointe ou au conjoint. Chacun des comportements sont tous aussi graves et destructeurs les uns que les autres.

 

Violence physique

La violence physique est la plus reconnue. L’utilisation de la force physique se traduit concrètement par les coups (gifles, coup de poing, coup de pied, coup de couteau, etc.) ou par tout autre contact nécessitant l’utilisation de la force (retenir, pousser, empoigner, bousculer, etc.).

 

Violence verbale

La violence verbale a des conséquences directes sur l’estime de la personne qui la subit : engueuler sa conjointe ou son conjoint, l’injurier, sacrer après elle ou lui.

 

Violence envers les objets ou les animaux

Il s’agit de violence physique à la différence près qu’elle est dirigée vers des objets ou des animaux et non envers la conjointe ou le conjoint. Les conséquences de celle-ci, bien que tout aussi destructrices, s’avèrent moins apparentes et sont trop souvent négligées. Il s’agit ici de frapper, de briser ou de lancer des objets ou encore de blesser ou de tuer un animal en présence ou au su de la personne visée, de façon à l’intimider et à l’affecter personnellement.

 

Violence psychologique

La violence psychologique est la forme de violence la plus subtile. Cette forme de violence constitue un raffinement des moyens utilisés pour l’atteinte d’un même but. On constate d’ailleurs que les gens qui cessent les autres formes de violence ont tendance à utiliser davantage la violence psychologique et ce, tant et aussi longtemps qu’ils n’attribuent pas à eux-mêmes la responsabilité qu’ils incombent aux autres de pouvoir améliorer leur bien-être personnel. On entend par violence psychologique : l’intimidation, les menaces, la dévalorisation, la prise de contrôle des faits et gestes de la conjointe, les bouderies, etc. La violence économique en fait également partie, soit un contrôle insidieux entourant la gestion des finances dans le couple.

 

Violence sexuelle

La violence sexuelle représente l’utilisation de l’une ou l’autre des quatre autres formes de violence dans le but d’inciter et/ou forcer la conjointe ou le conjoint à avoir des relations sexuelles ou à poser des gestes sexuels non-désirés. Cette forme de violence est souvent perçue comme étant taboue et peut être rapidement occultée par les personnes l’agissant et les personnes la subissant.

La violence verbale a des conséquences directes sur l'estime de la personne qui la subit.